2015 : une explosion des effectifs du personnel municipal ?

Tribune du mois d’avril 2016

Après plusieurs mois de nos demandes, la majorité transmet, lors du 1er Conseil Municipal (CM) de 2016, le tableau des effectifs des agents de la commune. Quelle stupeur de découvrir, en période de grandes difficultés économiques, une très forte augmentation des effectifs. Ce tableau annexé au Compte Administratif pour l’année 2013 est strictement identique à celui de 2014. Malgré deux délibérations en CM, il n’y aurait eu aucune modification du personnel en 2014, l’année des élections … Jugeons donc 2015…

Des évolutions troublantes… pas forcément dans l’intérêt des Deuillois

En 2015, les emplois rémunérés augmentent de 32 %. En plus du recrutement de 56 agents sur des postes non pourvus, il y a eu plus de 70 créations de poste.

Le passage de 393 à 520 agents s’expliquerait par l’intégration des contrats d’insertion et des vacations dont les « adjoints d’animation », qui ont doublé pour encadrer les Nouvelles Activités Périscolaires (NAP). Mais rien n’explique l’augmentation de 80 % des « adjoints administratifs 2e classe » (soit + 17), ni celle de 30 % des « adjoints techniques 2e classe » (soit + 33), pas plus que la suppression de 23 postes non pourvus d’assistantes maternelles.

La majorité prétend améliorer ainsi le fonctionnement des services afin de satisfaire les attentes des Deuillois (les parents d’élèves scolarisés dans le primaire apprécieront). Mais comment y croire lorsque le nouvel organigramme des services, distribué en 2016, est à la virgule près le même que celui transmis début 2015 ? 

De graves défaillances démocratiques et d’anticipation budgétaire

D’après la loi, le CM doit créer, et non pas entériner, les emplois. Or, en 2015 il n’ajamais délibéré sur des créations, suppressions ou modifications de poste. La même loi précise qu’il ne peut créer d’emploi que sous condition de crédits disponibles au budget. Or, en 2015, le budget primitif (mars) prévoyait une baisse de 20 000 € des charges de personnel !

On comprend mieux pourquoi, lors du budget supplémentaire (décembre 2015), la majorité a voté une augmentation de 720 000 € de ces charges !

Pour conclure, alors que 86 % des communes prévoyaient en 2015 une stagnation voire une baisse des recrutements, la majorité à Deuil-La Barre accroît considérablement les effectifs de la ville au lendemain des élections municipales. Une majorité déjà responsable des mauvaises finances de la ville grevées par des emprunts toxiques et plus de 15 millions € de charges de personnel en 2014, soit 58 % du budget de fonctionnement…

Fabrice Rizzoli, Alain Parant, Brigitte Goch Bauer, Vincent Gayard pour le groupe « ChangeZ Deuil », site http://changerdeuil.fr/Tr

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *