Deuil-la Barre dans le livre des records… pour… budget non équilibré

 

 Tribune des mois de septembre-octobre 2018

 Une seconde semonce de la Chambre Régionale des Comptes (CRC)

Le 11 mai dernier, le préfet a saisi la (CRC)  pour « budget non équilibré » contrairement à l’obligation qui en est faite à toute collectivité. Cette situation n’est ni anodine ni courante. Au cours des 5 dernières années, la CRC d’IDF n’a épinglé que 3 collectivités. Mais une seule ville connaît ce sort deux années de suite : Deuil-La Barre !

 Bricolage budgétaire

Alors négligences ? incompétence ? Sans doute mais pas uniquement. En effet, la majorité a délibérément choisi d’avoir recours à des inscriptions insincères et de ne pas voter un budget en équilibre réel afin de passer le difficile cap de l’échéance d’un prêt relai contracté en 2016.

Pour rappel, fin 2016, devant la gravité de la situation, la CRC avait imposé un plan de redressement des finances communales. En 2018, loin de décerner un satisfecit de bonne gestion, comme la municipalité le prétend, la CRC note que, cette année, les grandes lignes de ce plan sont globalement suivies. C’est un minimum ! Néanmoins, la CRC et les services de la préfecture ont des raisons d’être vigilants : l’an dernier, notre commune s’en était écartée dès sa signature en empruntant plus que ce sur quoi elle s’était engagée !

Des problèmes financiers historiques…

Comme nous en avons déjà fait état dans cette tribune, les racines de ces errements budgétaires sont multiples : dépenses non maîtrisées, investissements illisibles et poids des emprunts toxiques, certes négociés sous la mandature précédente, mais dont l’actuelle majorité était largement partie prenante.

 A quand une ville tournée vers l’avenir?

Nous sommes toujours dans l’attente d’un projet politique clair, ciblé sur l’essentiel, c’est-à-dire au service des Deuillois. Ce projet politique donnerait enfin à Deuil-La Barre l’image d’une ville dynamique, durable et non engluée dans des dérives budgétaires sans fin.

Nous formons à cet égard le vœu que pour la première fois depuis trois ans notre commune puisse enfin afficher en 2019 un budget en équilibre …

Nous vous souhaitons une bonne rentrée à tous.

 

Fabrice Rizzoli, Alain Parant, Brigitte Goch Bauer, Vincent Gayrard pour le groupe « ChangeZ Deuil », site http://changerdeuil.fr/https://www.facebook.com/