Un budget inquiétant et sans vision politique

Tribune du groupe “ChangeZ Deuil

 Elus minoritaires, élus à part entière

Mars 2015

Lors du Débat d’Orientation Budgétaire du conseil municipal du 9 février dernier, nous avons peiné à trouver une orientation. Dans le document de préparation du conseil nous ne trouvons pas non plus les moyens de redresser les comptes de la commune

De grandes difficultés financières 

En plus des emprunts toxiques (tribune de février), les dotations provenant de l’État sont en baisses. Concernant les investissements, le Conseil général réduit ses subventions alors que la majorité de droite a augmenté la taxe foncière 41 %.

La majorité municipale évoque « des efforts de fonctionnement pour permettre un autofinancement » mais il n’y a aucune baisse des dépenses de fonctionnement prévu dans ce projet de budget.

Une seule réponse : l’emprunt mais il manque toujours 1,5 million

Nous notons un recours à l’emprunt à hauteur de 5 millions, soit 15 % d’augmentation d’endettement de 2015 à 2016. Comment parler de désendettement en 2016 et 2017? D’ailleurs l’ endettement envisagé ne diminue pas : 27.5 M€ en 2017 pour 24.6M€ en 2014.

Il est prévu une épargne nette négative de 1.3 M€ page 13 et malgré l’emprunt de 5 millions d’euros, il manque toujours environ 1.5 M€. dans ce projet budgétaire.

Pas de réduction des inégalités territoriales et une augmentation des impôts en vue

La majorité municipale ne propose pas qu’Enghien fasse, au sein de la CAVAM, plus d’effort fiscal, alors que cette ville perçoit annuellement 20 millions d’un établissement de jeu en délégation de service public. Pourquoi ne pas demander le transfère de la gestion de la patinoire à la CAVAM. Enfin, cette majorité s’était engagée à baisser les impôts : ils vont augmenter de 0.9%, une hausse annoncée dans la tribune de juin.

Quel est le projet politique ?

Les Deuillois attendent l’exposé de priorités de la majorité municipale, de sa stratégie. Quelle place pour notre ville dans la CAVAM ? Quelles sont les compétences que cette majorité est prête à transférer à la nouvelle communauté d’agglomération ? Quelle est sa vision d’une politique de la jeunesse, de la sécurité, du développement durable ? Quelle politique sociale dans un contexte financier difficile ?

Fabrice Rizzoli, Alain Parant, Brigitte Goch Bauer, Vincent Gayrard site http://changerdeuil.fr/, rendez-vous en mairie : fabrice.rizzoli@changerdeuil.fr

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *