Bilan de 5 ans de désengagement et d’inaction

Tribune du groupe d’opposition « Changez Deuil »

Élus minoritaires, élus à part entière!

 

Il y a 5 ans, auriez-vous voté pour une équipe qui vous promettait de s’engager à :

  • augmenter vos impôts de plus 10 % et la dette de plus de 40% en promettant le contraire,  quand elle se savait empêtrée dans des emprunts toxiques qu’elle avait contractés lors de son précédent mandat ? (Engagement 1)

 

  • créer des organes de concertations qui n’ont eu aucune incidence sur les décisions en conseil municipal ? (Engagement 2)

 

  • voter en conseil intercommunal la prolifération de centres commerciaux sur le territoire proche, au détriment d’une dynamique commerciale et d’entreprise de proximité indispensable pour l’emploi ? (Engagement 3)

 

  • subir la fermeture du PN4 décidée par « Ile de France Mobilité » sans élaborer une réelle réflexion sur le plan de déplacement urbain et la promotion des nouvelles mobilités urbaines ? (Engagement 4 et 5)

 

  • s’empêtrer dans un montage immobilier hasardeux pour accueillir un commissariat qui ne permettra pas plus de d’agents sur le terrain, juste des fonctionnaires dans leurs bureaux ? (engagement 7 et 8)

 

  • miter le territoire de nouveaux programmes immobiliers pour répondre aux injonctions prévisibles du schéma directeur d’Ile de France ? (engagement 9)

 

  • ne pas respecter le quota de logements sociaux au point de perdre tout droit de décider de l’attribution du parc social ? (engagement 10)

 

  • fermer la patinoire devenue indigne de la commune parce qu’elle n’a jamais investi le nécessaire pour éviter qu’elle devienne dangereuse ? (engagement 11)

 

  • laisser se dégrader les parcs publics, voire même à grignoter leur terrain pour construire des bâtiments ? (engagement 12)

 

  • voter au département la construction de l’avenue du Parisis (BIP) Est, ouvrant ainsi la porte à sa réalisation sur notre territoire ? (engagement 13)

 

  • refuser de filmer et diffuser les CM sur les réseaux sociauxet n’avoir aucune réflexion sur les projets de smart-city, tout en prétendant inscrire le numérique dans chaque action ? (engagement 20)

On vous laissera aussi apprécier la flagrante contradiction entre exiger la création d’une nouvelle voie de circulation RD928 – RD311 (engagement 14) et la lutte contre toute nuisance sonore et pollution (engagement 15).

 

Fabrice Rizzoli, Alain Parant, Brigitte Goch Bauer, Vincent Gayrard pour le groupe « ChangeZ Deuil », site http://changerdeuil.fr/https://www.facebook.com/

2015 : une explosion des effectifs du personnel municipal ?

Tribune du mois d’avril 2016

Après plusieurs mois de nos demandes, la majorité transmet, lors du 1er Conseil Municipal (CM) de 2016, le tableau des effectifs des agents de la commune. Quelle stupeur de découvrir, en période de grandes difficultés économiques, une très forte augmentation des effectifs. Ce tableau annexé au Compte Administratif pour l’année 2013 est strictement identique à celui de 2014. Malgré deux délibérations en CM, il n’y aurait eu aucune modification du personnel en 2014, l’année des élections … Jugeons donc 2015…

Des évolutions troublantes… pas forcément dans l’intérêt des Deuillois

En 2015, les emplois rémunérés augmentent de 32 %. En plus du recrutement de 56 agents sur des postes non pourvus, il y a eu plus de 70 créations de poste.

Le passage de 393 à 520 agents s’expliquerait par l’intégration des contrats d’insertion et des vacations dont les « adjoints d’animation », qui ont doublé pour encadrer les Nouvelles Activités Périscolaires (NAP). Mais rien n’explique l’augmentation de 80 % des « adjoints administratifs 2e classe » (soit + 17), ni celle de 30 % des « adjoints techniques 2e classe » (soit + 33), pas plus que la suppression de 23 postes non pourvus d’assistantes maternelles.

La majorité prétend améliorer ainsi le fonctionnement des services afin de satisfaire les attentes des Deuillois (les parents d’élèves scolarisés dans le primaire apprécieront). Mais comment y croire lorsque le nouvel organigramme des services, distribué en 2016, est à la virgule près le même que celui transmis début 2015 ? 

De graves défaillances démocratiques et d’anticipation budgétaire

D’après la loi, le CM doit créer, et non pas entériner, les emplois. Or, en 2015 il n’ajamais délibéré sur des créations, suppressions ou modifications de poste. La même loi précise qu’il ne peut créer d’emploi que sous condition de crédits disponibles au budget. Or, en 2015, le budget primitif (mars) prévoyait une baisse de 20 000 € des charges de personnel !

On comprend mieux pourquoi, lors du budget supplémentaire (décembre 2015), la majorité a voté une augmentation de 720 000 € de ces charges !

Pour conclure, alors que 86 % des communes prévoyaient en 2015 une stagnation voire une baisse des recrutements, la majorité à Deuil-La Barre accroît considérablement les effectifs de la ville au lendemain des élections municipales. Une majorité déjà responsable des mauvaises finances de la ville grevées par des emprunts toxiques et plus de 15 millions € de charges de personnel en 2014, soit 58 % du budget de fonctionnement…

Fabrice Rizzoli, Alain Parant, Brigitte Goch Bauer, Vincent Gayard pour le groupe « ChangeZ Deuil », site http://changerdeuil.fr/Tr