Projet de l’avenue du Parisis (BIP) : l’abandon est encore loin

Tribune des mois de mai et juin 2018

 

Un conseil départemental « bulldozer »…

Faisant fi de la forte opposition populaire lors de la concertation de 2012, le conseil départemental a entrepris de réaliser le tronçon central de cette 2×2 voies routières en 2 parties distinctes : la section Est de Bonneuil à Groslay et la section Ouest de Groslay à Soisy via Deuil-La Barre.

… face à des associations qui protègent la nature et les revenus des ménages

C’était sans compter le Collectif Vivre sans BIP ! Déterminées, les 3 principales associations le composant : les Amis de la Terre Val d’Oise, Val d’Oise Environnement et SOS vallée de Montmorency, ont déposé un recours au tribunal administratif (TA) en vue d’annuler la Déclaration d’Utilité Publique (DUP) de la section Est, aux motifs de fond suivants :

Des atteintes à l’environnement irréversibles dues à l’infrastructure : destruction de zones naturelles et agricoles
Des nuisances majeures dues à la circulation prévue : bruit, émissions de polluants et de gaz à effet de serre…
Une inutilité avérée : peu de besoins de déplacements, aucun besoin économique
Un coût exorbitant : plus de 150 M€ pour la section Est et près de 500 M€ pour l’ensemble.

A l’heure où certains se demandent si l’Etat doit financer la dette de la SNCF, le département, déjà surendetté, n’a aucun état d’âme à faire supporter le coût du BIP à ses administrés, au prix de 31% de hausse d’impôts en 2016.

 

La justice avec les associations

Le 13 mars dernier, le TA de Cergy a donné raison aux associations en annulant la DUP ! Pour autant, le projet n’est malheureusement pas encore abandonné mais retardé. Soyez assurés qu’une fois la section Est réalisé, viendra le tronçon Ouest, défigurant la côte de Deuil!

Notre maire pour des projets inutiles et nocifs

Tant l’avenue du Parisis que l’invraisemblable projet de gigantesque centre commercial d’Europacity à Gonesse (cf. Tribune de juillet/août 2016), qui vient également de subir un important revers juridique au TA de Cergy, bénéficient du consentement de nos édiles locaux. Notre maire, qui cumule cette fonction avec la vice-présidence du conseil départemental, vote malheureusement systématiquement en faveur des décisions concernant ces deux projets.
La lutte pour l’abandon de l’avenue du Parisis risque d’être encore longue …

Fabrice Rizzoli, Alain Parant, Brigitte Goch Bauer, Vincent Gayrard pour le groupe
« ChangeZ Deuil », site http://changerdeuil.fr/, https://www.facebook.com/changez.deuil

 

En espérant que la majorité se souvienne davantage de ses promesses de campagne…

Bonne année 2017

Tribune des mois de janvier/février 2017

Augmentation massive des impôts

Madame le Maire, élue depuis 28 ans dans notre ville et Vice-Présidente du Conseil Départemental a voté l’augmentation de 30 % la part départementale des impôts fonciers!

Rappel de l’engagement numéro1 : « je réduirai la pression fiscale des ménages... ».

Augmentation vertigineuse de la dette

La majorité a, depuis 2014, fait exploser notre dette : de 30 à 41 millions d’euros, léguant aux générations futures une commune en situation de surendettement. Avons-nous les moyens de nos prochains investissements ?

Rappel de l’engagement 1 : « je réduirai la  dette de la commune ».

Les Deuillois exclus du processus démocratique.

La majorité a supprimé la cantine le mercredi pour les enfants n’allant pas au centre de loisirs et imposé un règlement intérieur autoritaire dans les écoles. Tout est joué : les citoyens ne sont pas concertés.

Rappel de l’engagement numéro 2 : «je mettrai en place des instances de concertation».

Une majorité en faveur du BIP

Vice-présidente du département, Madame le Maire a voté pour l’avenue du Parisis (BIP) Est, prélude au bouclage complet du BIP à travers notre commune.

Rappel de l’engagement numéro 13 : « Refuser le Bip » !

Toujours moins pour les familles

Fermeture de la Maison de la Réussite Educative et de la Crèche Familiale.

Rappel de l’engagement numéro18 : « favoriser la réussite éducative des enfants et des jeunes… ».

Une majorité pour les grandes surfaces

Construction d’un Leclerc Drive à Saint Brice porté par la nouvelle Communauté d’agglomération.

Rappel de l’engagement 3 : « favoriser le commerce et  l’emploi de proximité ».

Une légalité à géométrie variable

La majorité a réalisé et diffusé dans toutes les boites  aux lettres avec nos impôts,  un cahier spécial sur ses réalisations en matière de sécurité,  sans donner l’opportunité à la minorité (2 000 électeurs) d’y participer ; violant ici l’article L.2121-27-1 du code général des collectivités territoriales (CGCT).

Le groupe « Changer Deuil » sera cette année encore aux côtés des Deuillois pour que les promesses d’un moment ne restent pas lettre morte et que leurs intérêts et ceux de la commune soient une priorité.

 

Meilleurs vœux à tous !

 

Pour le groupe “ChangeZ Deuil”, Fabrice Rizzol, Alain Parant, Brigitte Goch Bauer, le site http://changerdeuil.fr/

 

 

Elections Régionales – Faire le choix d’un nouveau modèle de société

Tribune du groupe d’opposition « Changez Deuil »

Décembre 2015

COP21 : quand la droite milite pour toujours plus de pollution

Le programme transport de Mme Pécresse, tête de liste aux prochaines élections régionales, est un déni du changement climatique. Il y est promis une relance généralisée du transport routier à commencer par le bouclage du BIP (avenue du Parisis) en vallée de Montmorency. Sa réalisation, estimée à minima à 500 millions d’euros, nécessite un apport de financement de la région.

Pourtant, comme l’a rappelé un éminent climatologue lors d’une récente conférence dans notre commune, la préservation de notre avenir commande de mettre un terme à la construction de telles infrastructures et d’investir massivement dans les modes de transport non polluants.

COP21 : les contradictions inextricables de la droite locale

D’un côté, Madame Scolan, maire, invite le climatologue à Deuil-La Barre. D’un autre côté, Madame Scolan, conseillère départementale, continue de soutenir cette 2×2 voies routières. D’un côté, les conseillers municipaux affirment être sensibles à l’écologie, en demandant aux citoyens d’éteindre les appareils électriques voire de couper l’eau… (cf. p. 13, n° 134 du mensuel de la majorité). De l’autre, une adjointe de la ville se trouve sur la liste de Mme Pécresse, qui veut toujours plus de voitures. Ces contradictions empêcheraient-elles d’annoncer officiellement l’abandon de la liaison RN928 – RD311, annonce faite en comité de quartier ? Nous avons pourtant maintes fois souligné qu’une telle liaison ne ferait qu’accroître la circulation dans notre commune sans être une alternative crédible au franchissement du passage à niveau PN4.

COP21 et élections régionales

Plus généralement, le programme de la droite régionale est une ode à une expansion débridée de la région. Il y est en effet question, ni plus ni moins, de faire de l’Ile de France « la première région d’Europe ». Nous ne nous reconnaissons pas dans cet esprit de compétition exacerbée qui détruit nos valeurs sociales et de solidarité et qui fait le lit de l’individualisme. A contrario, la gauche régionale a considérablement modernisé les transports en commun (trains Bombardier, tramways, pass navigo à tarif unique…) au service du plus grand nombre. Dans cet esprit, nous prônons l’avènement d’une région et d’une commune qui privilégient le développement local au plus près de ses habitants avec le souci permanent de ne laisser personne au bord du chemin.

Fabrice Rizzoli, Alain Parant, Brigitte Goch Bauer, Vincent Gayrard pour le groupe « ChangeZ Deuil »